Ali Bongo Ondimba - Président de la République Gabonaise

Président de la République Gabonaise Accueil
 

Communiqués

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer
02/07/2015

Conférence du Porte-parole de la Présidence de la République du 02 juillet 2015

ORDRE DU JOUR

I. VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A NKOK (AGEOS)
II. VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CET APRES-MIDI A L’HOPITAL DE LA MERE ET DE L’ENFANT (JEANNE EBORI)
III. AUDIENCE ACCORDEE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU MINISTRE DE LA SANTE
IV. AUDIENCE ACCORDEE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AUX RESPONSABLES DU COCAN
V. DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU TCHAD

I. VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU CENTRE DE COMPÉTENCES EN TELEDETECTION (AGEOS) DE NKOK

Le président de la République a visité le mardi 30 juin 2015 à Nkok, le Centre de compétences en télédétection de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS).

L’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales : terre, climat, homme est un outil de suivi et d’évaluation des forêts du Bassin du Congo-Ogooué.

Ce centre permet le suivi de l’évolution du couvert forestier et du niveau de stockage de carbone au Gabon et dans le bassin du Congo-Ogooué, qui est la 2ème plus grande forêt tropicale du monde. L’ambition des plus hautes autorités étant de faire de notre pays un pôle d’excellence spatial. La station couvre un rayon de 2800 kilomètres, soit une vingtaine de pays africains.

La principale mission de ce programme est de « contribuer à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de collecte, d’analyse et de mise à disposition des données issues de l’observation spatiale du territoire national pour la gestion durable de l‘environnement, des ressources naturelles, de l’occupation des sols, de l’aménagement du territoire, ainsi que de la recherche et de l’innovation ».

Pendant sa visite, le Président de la République a marqué sa totale satisfaction sur l’achèvement de la construction de cette station d’acquisition d’images satellite. Le Président de la République procèdera à l’inauguration de l’AGEOS à la fin du mois d’août prochain.

II. VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CET APRES-MIDI A L’HOPITAL DE LA MERE ET DE L’ENFANT (JEANNE EBORI)

Cet après-midi à seize heures, le Président de la République visitera le chantier de construction du nouvel hôpital Jeanne Ebori.

C’est une structure destinée à la santé maternelle et infantile. Les plus hautes autorités de notre pays se donnent pour ambition de faire de cet hôpital une structure de santé de référence dans la sous-région.

III. AUDIENCE ACCORDEE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU MINISTRE DE LA SANTE

Le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a reçu en audience les Ministres de la Santé et du Budget afin de faire le point sur l’état d’avancement de certains dossiers prioritaires en matière de santé publique et de gestion des structures hospitalières. Ainsi en est-il de la convention signée avec MSH.

Au cours de cette audience, il a également été question de la mise en service prochaine du CHU d’Owendo. Une structure hospitalière qui viendra compléter l’offre générale de santé dans notre pays.

IV. AUDIENCE ACCORDEE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AUX RESPONSABLES DU COCAN

Le Président de la République a reçu en audience, ce jour, les responsables du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) pour faire le point sur l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations 2017 que notre pays doit organiser. Il s’agit d’un évènement attendu non seulement par les spécialistes et les équipes, mais aussi et surtout par les populations.

D’ici à la fin août prochain, le Président de la République procèdera à la pose de la première pierre du futur stade de football de Port-Gentil. Notons que pour l’organisation de ce grand évènement sportif dans notre pays, la construction d’un stade est également prévue dans la ville d’Oyem.

V. DEPLACEMENT DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AU TCHAD

Le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, effectuera un déplacement à N'Djamena au Tchad et à Yaoundé au Cameroun pour des entretiens bilatéraux avec ses homologues tchadien et camerounais, Idriss Déby Itno et Paul Biya.

Ce déplacement fait suite à l'attaque terroriste perpétrée le 15 juin dans la capitale tchadienne, attaque qui a fait au moins 30 morts et une centaine de blessés. Le Président de la République ira donc à N'Djamena pour exprimer toute la solidarité du peuple gabonais envers le peuple frère du Tchad.

Il faut rappeler qu’à l'issue de la session spéciale du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale qui s'est tenue le 16 février 2015 à Yaoundé, le Président de la République avait déjà affirmé se tenir aux côtés de ses homologues du Tchad et du Cameroun pour lutter contre la menace djihadiste.

A cette occasion, le président gabonais et ses pairs avaient annoncé le déblocage d'un fonds d'urgence de 50 milliards FCFA pour soutenir activement Yaoundé et N'Djamena dans leur lutte contre la secte Boko Haram.

La question du rétablissement de la paix et la sécurité est une réelle priorité pour le Président Ali Bongo qui est à la tête de la CEEAC depuis le 25 mai dernier, date de la tenue du 16ème sommet ordinaire de la CEEAC à N’Djamena.

Le déplacement sur N’djaména devrait permettre au Président de la République d’aborder avec son homologue tchadien les questions sur la sécurité et l’intégration dans la sous-région, ainsi que l’avancement du dossier CEEAC.

VI. PLAINTE POUR DIFFAMATION

A la suite de la rencontre hier entre le Président de la République et les élus du Parti Démocratique Gabonais, un journal en ligne a donné l’information selon laquelle le Président de la République aurait pris la décision de dissoudre l’Assemblée Nationale.

Cette information est absolument fausse. Elle n’a jamais été donnée, ni par le Président de la République, ni par un membre de son cabinet.

L’allocution du Président de la République a été entendue par plus de 200 personnes présentes sur les lieux, parmi lesquelles des Ministres, des sénateurs, des députés et des membres du cabinet présidentiel.

Cet article est donc mensonger, il vise à semer le trouble et démontre que certains journalistes ont fait le choix de l’invention de l’information plutôt qu’apporter une information juste.

A propos de l’invention de l’information justement, un blog tenu par Dworaczek BENDOME m’accuse d’avoir traité le courant « Héritage et modernité » de « groupe de singes ».

Je voudrais dire ici que je n’ai jamais tenu de propos concernant ce groupement au cours d’une réunion publique ou privée soit elle. Les membres de ce courant sont des personnes avec qui je n’ai aucun problème personnel.

Pour certains, nous avons travaillé ensemble dans les mêmes gouvernements, et pour d’autres, nous avons siégé dans la même législature. A ces deux occasions, je n’ai jamais eu de problème avec qui que ce soit.

Pour ce qui est de la ligne politique qui a été abordée, la ligne politique que je défends est celle du Président de la République Ali BONGO ONDIMBA. Je le fais en tant que Conseiller Politique, Porte-parole de la Présidence de la République, je le fais en tant que membre du PDG et je le fais dans le MOGABO avec d’autres membres du PDG ou non.

Je porterai donc plainte contre Dworaczek Bendome et contre TV+ qui m’accusent et relaient que j’aurais un compte facebook personnel. Si j’avais un compte facebook personnel, il porterait ma signature électronique et pas autre chose.

AGIR POUR LE GABON

VOS IDÉES POUR AGIR
Présidence
du Gabon