Ali Bongo Ondimba - Président de la République Gabonaise

Président de la République Gabonaise Accueil
 

Tribune

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer
22/07/2014

LE GABON DEVIENT MEMBRE DE L'OCDE

Début juillet, l’ambassadeur du Gabon en France, Germain Ngoyo Moussavou, a signé à Paris une convention permettant à son pays d’intégrer l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Le pays du Président Ali Bongo Ondimba devient le 66ème Etat à rejoindre cette organisation, le 7ème de l’Afrique après l'Afrique du sud, le Ghana, le Maroc, le Nigéria, le Cameroun et la Tunisie.

Qu’est-ce que cette adhésion va apporter au Gabon ? L’OCDE, instrument mondial le plus performant en matière de coopération fiscale internationale, va permettre au pays de collaborer dans :

  • L'échange de renseignements ;
  • Les contrôles fiscaux simultanés ;
  • La participation à des contrôles fiscaux effectués à l’étranger ;
  • Le recouvrement des créances fiscales, des mesures conservatoires et la notification de documents.

Ce nouvel engagement gabonais s’inscrit pleinement dans la politique menée par le Chef de l’Etat dans la lutte contre l'évasion et la fraude fiscales. Parmi deux exemples allant dans ce sens, la conférence-débat à l’Ecole normale supérieure et de l’enseignement technique (ENSET) organisée en ce mois de juillet par la Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI). Ou encore l’audit organisé depuis le 1er janvier afin d’assainir les finances publiques et lutter contre les surfacturations.

En tant que nouveau membre, le Gabon souhaite ainsi jouer un rôle d’exemplarité sur la scène internationale.

AGIR POUR LE GABON

VOS IDÉES POUR AGIR
Présidence
du Gabon