Ali Bongo Ondimba - Président de la République Gabonaise

Président de la République Gabonaise Accueil

Les discours

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer
03/04/2014

Allocution de S.E.M. Ali BONGO ONDIMBA Président de la République, Chef de l’Etat à l’occasion du 4ème Sommet Union Européenne-Afrique

L’Afrique et l’Europe, séparés en apparence par une dizaine de kilomètres de mer, mais bientôt reliés dans les faits par le tunnel de Gibraltar, ne peuvent qu’avoir un avenir et un destin communs.

La coopération afro-européenne repose avant tout sur la richesse de son capital humain qui représente aujourd’hui plus de 20% de la population mondiale.

Cependant, les niveaux de vie fortement disparates du nord au sud, handicapent lourdement la qualité de notre partenariat, et en particulier celle relative à l’épanouissement des populations.

On a pu penser par le passé que les politiques de développement économique, avec une dimension sociale réduite à la seule lutte contre la pauvreté, pouvaient suffire à garantir un développement durable et harmonieux pour l’Afrique.

Mesdames et Messieurs,

La réalité est toute autre. L’Afrique et ses partenaires, dont l’Europe en particulier, ont très peu investi dans des politiques économiques et sociales ambitieuses, celles-là même qui promeuvent le savoir et la formation des peuples et partant, permettent d’assurer la cohésion sociale, la paix civile et la stabilité politique des Etats.

Pire, l’accroissement continuel du taux de chômage, et de celui de la jeunesse notamment, laisse aujourd’hui augurer des lendemains difficiles voire tumultueux, à l’origine de graves crises sociales, de migrations massives de nos jeunes vers l’Europe, à la quête d’un bonheur souvent illusoire.


Mesdames et Messieurs,

Ne pas former les populations et plus particulièrement la Jeunesse, c’est prendre la responsabilité de les exposer à un quotidien infernal tout au long de leur vie, et les livrer ainsi à la pauvreté, à l’exclusion sociale, au racisme, au terrorisme, et j’en passe. Des situations, lorsqu’elles deviennent endémiques, coûtent beaucoup plus chères aux Etats et à la Communauté internationale, contrainte de lutter en aval contre des maux qui auraient pu être maîtrisés dès l’apparition des premiers symptômes.

C’est pour nous situer dans l’anticipation et la prévention, que la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale, la CEMAC, que j’ai l’honneur de présider, a créé en juin 2013 le Fonds « Train My Generation », d’un montant de 100 millions de dollars, pour soutenir l’emploi de la jeunesse dans la sous région.

De même, je viens de proposer à mes compatriotes, qui l’ont adopté, un pacte social destiné à soutenir une stratégie ambitieuse d’investissement humain au Gabon.

C’est pour soutenir ce genre d’initiatives pour l’Afrique, que je souhaite que notre partenariat s’organise désormais, avec force et détermination, pour un réel transfert de savoirs afin de transformer davantage nos matières premières sur le sol africain afin de créer plus de richesses et d’emplois.

L'AGENDA DU PRÉSIDENT

ABO TV

PRÉSENTATION DES LETTRES DE CRÉANCE AU PRÉSIDENT ALI BONGO ONDIMBA - AVRIL 2014 Gabon : présentation des lettres de créance au Président Ali Bongo Ondimba des 8 nouveaux ambassadeurs

AGIR POUR LE GABON

VOS IDÉES POUR AGIR
Présidence
du Gabon