Ali Bongo Ondimba - Président de la République Gabonaise

Président de la République Gabonaise Accueil
 

Archives

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer
Retour à la liste
09/01/2013 Economie

Rencontre entre le Président et le Représentant Résident du PNUD au Gabon


Audience du Président avec le Représentant du PNUD au Gabon
Catégorie : INTERNATIONAL    Durée : 02.57     09/01/2013
Le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) était l’hôte du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Arrivée au palais de la présidence de la République dans la matinée, Mme Ulrika Richarson Golinski a eu un entretien en tête-à-tête avec le numéro un gabonais. Le sujet le plus important portait sur la ratification du texte sur la stratégie de lutte contre la corruption.
Au cours de leur échange, le président de la République et la responsable du PNUD au Gabon se sont accordés sur le contenu du document car il leur fallait avoir une même appréciation des mécanismes qui se révèleront efficaces pour éradiquer la corruption dans notre pays.

Ce fléau mondial, qui freine de façon considérable les progrès économiques et sociaux des communautés, génère à ceux qui s’y adonnent des chiffres que les spécialistes affirment dix fois plus élevés que l’aide au développement. La corruption ralentit l’intégration des pays africains dans l’économie mondiale. C’est un phénomène qui menace l’Etat, les institutions et les populations, causant un retard qui porte préjudice à l’économie du continent.

C’est pourquoi le chef de l’Etat et Mme Ulrika Richarson Golinski entendaient accorder leurs violons pour mettre le Gabon à l’abri de ce problème.

Il faut retenir que le PNUD, l’une des agences spécialisées du système des Nations unies les plus influentes dans le monde, travaille en Afrique et particulièrement au Gabon sur une grande variété de questions touchant au développement. La lutte contre la pauvreté est au centre de son combat qui vise à donner un sens à la vie des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les jeunes.

Le partenariat entre le PNUD et l’Etat gabonais, avec la participation régulière des réseaux associatifs, est très dynamique dans le cadre des projets sur l’éducation et la santé ; l’aide aux jeunes déscolarisés et aux filles mères, la lutte contre le VIH/sida et le paludisme. Il a par exemple permis au Programme des Nations unies pour le développement au Gabon de former des milliers de personnes ressources et de doter les réseaux associatifs des moyens qui les ont rendus plus opérationnels. La lutte contre la corruption apporte une valeur ajoutée à ce partenariat fructueux.

COMMENTAIRES

sam, 12/01/2013 - 15:52 pamphile

C'est une bonne chose de voir le président de la république mettre du sien dans ce dossier. une actions plus concrètes doivent voir le jour en particulier avec l'agence de lutte contre la corruption.

le PNUD devrait lui aussi participer au renforcement des capacités de l'agence de lutte contre la corruption dans notre pays.

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Les commentaires sont limités à 500 caractères.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

L'AGENDA DU PRÉSIDENT

AGIR POUR LE GABON

VOS IDÉES POUR AGIR
Présidence
du Gabon