Ali Bongo Ondimba - Président de la République Gabonaise

Président de la République Gabonaise Accueil
 

Archives

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer
Retour à la liste
23/12/2012 Gabon

Un arbre de Noël pour les enfants handicapés


Célébration de l'Arbre de Noël par le Président et les enfants gabonais
Catégorie : GABON    Durée : 02.41     22/12/2012
Samedi 22 décembre 2012, 14 heures. L’esplanade du Palais de la Présidence de la République et la grande salle de réception ont été prises d’assaut par un millier d’enseignants, de parents et d’enfants ayant répondu à l’invitation de la Première Dame à participer à l’Arbre de Noël organisé par le couple présidentiel.
Pour la circonstance, tout a été mis en œuvre pour permettre aux tout-petits, le temps d’une demi-journée, de vivre des instants de bonheur inoubliables. Un décor somptueux, un sapin géant orné de guirlandes, de paquets multicolores et de lumières étincelantes, des appareils projetant de la mousse blanche semblable à de la neige, tout était réuni pour que les enfants se retrouvent dans un monde enchanté ! L’événement, devenu traditionnel, a amené Ali Bongo Ondimba et son épouse à prendre, en cette fin d’année 2012, toutes les dispositions pour que leurs cinq cents jeunes invités soient des enfants frappés par un handicap : surdité, cécité, paralysie des membres, épilepsie, troubles du langage, autisme, etc.
Au milieu des buffets pleins de gâteaux et de jus de fruit qui ont fait la joie des gourmets, les petits invités, sous le regard bienveillant de leurs encadreurs, ont eux aussi ravi la foule et leurs hôtes, le Chef de l’Etat et Mme Sylvia Bongo Ondimba. Ils ont ainsi démontré que leur handicap ne les empêchait nullement de faire valoir leur intelligence et leur talent ; ils ont offert au public des prestations chaleureusement ovationnées, notamment des ballets traditionnels à la chorégraphie impeccable, avec les chansons de Christian Ogandaga et de Vickoss Ekondo. Sur le podium, des élèves de la Fondation Horizons Nouveaux et de l’Ecole nationale pour enfants déficients auditifs (ENEDA), les tout-petits pris en charge par l’Association des parents et amis des enfants inadaptés du Gabon (APAEIG), ainsi que ceux qui bénéficiaient du soutien de l’ONG Elan du cœur.

Quelques artistes ont par la suite pris le relai pour faire danser et hurler de plaisir tout le monde : Arnold Djoud, la chorale des Anges ABC, le groupe français La Petite Collection, spécialisé dans la jonglerie, le conteur musical Chyc Mayombo, qui a fait découvrir aux tout-petits les sonorités exquises du violon et de l’instrument appelé hang. Le Chef de l’Etat, très enthousiaste et détendu, a exprimé toute sa joie de vivre ces moments de partage avec ses jeunes compatriotes handicapés qui font partie intégrante d’une Nation unie et solidaire. Puis il a procédé, avec son épouse et à côté du Père Noël, à la distribution des jouets.

Au milieu de cette foule heureuse et reconnaissante, on pouvait noter la présence d’illustres personnalités religieuses telles que Monseigneur Basile Mvé Engone et l’imam Osseni. Il y avait également, entre autres, Mmes Laure Olga Gondjout, Honorine Nzet Bitéghé, Patricia Antchouet, respectivement Secrétaire général de la Présidence de la République, Ministre des Affaires sociales et Secrétaire général de la Banque gabonaise de développement (BGD)…

En sortant de la salle de réception, la tête dans les étoiles et les bras pleins de cadeaux, les enfants ont encore eu des moments de détente sur l’esplanade où ils se sont amusés sur d’immenses jouets gonflables : un château, un aquarium, un crocodile, un éléphant, un toboggan, etc. Ce qui a fait dire aux femmes présentes et émues : « Nous sommes fières d’être les mamans de ces enfants. A travers eux, nous avons appris l’amour qui exige beaucoup de patience et de prévenance. »

Aux environs de 18 heures, bon nombre de parents et d’enseignants avaient encore bien du mal à convaincre les tout-petits que le temps était venu de quitter ces lieux qui les accueillaient et qu’aucun d’entre eux n’était près d’oublier.

AGIR POUR LE GABON

VOS IDÉES POUR AGIR
Présidence
du Gabon